Massage shiatsu : technique et bienfaits

Le massage Shiatsu est une discipline thérapeutique naturelle, fondée sur une connaissance de la structure du corps humain et de son fonctionnement. Dans le Shiatsu, les doigts, les pouces, les coudes, les genoux, et les mains sont tous utilisés pour stimuler ou apaiser l’énergie circulant dans le corps pour favoriser la santé et la guérison.

Il existe de nombreuses formes de massages : massage amma assis, massage balinais, massage oriental

Mais quels sont les secrets du massage shiatsu ?

Qu’est ce que le Shiatsu ?

Le shiatsu fait partie des nombreux types de massage. En français, le mot shiatsu signifie « Pression du doigt » : shi > doigt – atsu > Pression.

Semblable à l’acupuncture, ce type de massage est basé sur le système holistique de la médecine traditionnelle chinoise, car ceux qui le pratiquent pensent qu’une personne ne se sent pas bien en raison des déséquilibres de la force vitale.

Pour y remédier, le massage shiatsu utilise la pression des doigts et de la paume sur les voies énergétiques appelées méridiens pour améliorer la force vitale.

Les Origines du massage Shiatsu

Le massage Shiatsu, ainsi nommé au début du 20ème siècle, est originaire du Japon, où sa pratique sera approuvée officiellement en 1955, et son efficacité reconnue dans un contexte médical.

Le shiatsu est la version moderne d’une méthode de soin manuelle utilisée par l’homme depuis des millénaires.

Il est issu de l’union de l’art martial « le Judo », de l’auto-massage « Do-in » et du massage oriental ancestral « Amma ».

Tokujiro NAMIKOSHI (1905-2000) en fut le fondateur en développant sa propre technique.

Un de ses élèves, devenu à son tour un grand maître Shiatsu, Shizuto MASUNAGA (1925-1981), associa au shiatsu les principes de la médecine chinoise en se basant sur les théories du Yin et du Yang et des 5 éléments : le bois, l’eau, le feu, le métal, la terre, ainsi que le principe des méridiens.

Comment se déroule le massage ?

Le praticien effectue un « bilan énergétique » :

  • Une observation entre la correspondance de votre voix et de votre morphologie
  • Un contact tactile par le biais de la poignée de main
  • Une discussion
  • Éventuellement une prise des douze pouls chinois

La séance commence le plus souvent par un travail de pressions sur le dos, centre de tensions important.

Puis, le praticien se concentre sur l’abdomen et sur votre rythme respiratoire, la respiration étant un régulateur d’énergie.

Les pressions se font avec les doigts mais plus particulièrement les pouces. Le praticien peut aussi utiliser la paume de sa main, le coude, le genou ou le pied sur les « tsubos », des zones spécifiques des méridiens correspondant à des points d’acupuncture où le flux d’énergie peut être influencé.

Le traitement du shiatsu se fait sur une table de massage basse ou sur le sol. Deux autres choses différencient ce type de massothérapie du reste: il n’utilise pas d’huile de massage et cela se fait pendant que vous restez complètement vêtu.

Bénéfices et bienfaits du shiatsu

Le massage Shiatsu aide à maintenir la santé globale et encourage les gens à mieux écouter ce que leur corps dit. Avec cette conscience accrue, il devient plus facile de voir ce qui est sain et ce qui est destructeur, en de se donner des choix sur le chemin pour suivre. Le corps a une grande capacité à s’auto-guérir, mais parfois il a besoin d’aide pour lever les obstacles sur le chemin de la guérison. Le Shiatsu est une technique qui peut aider à faire tomber ces obstacles.

Puisque le Shiatsu travaille sur le système énergique, il peut être utile dans un large éventail de problèmes. Ne pas reconnaître les lois de la nature, et ne pas vivre en harmonie est contraire à ce que le Shiatsu encourage. Un traitement de Shiatsu aura plus de valeur s’il est soutenu par une compréhension de la cause, et si la personne suit des perspectives et un style de vie raisonables.

Le massage Shiatsu est particulièrement utile contre :

  • arthrite
  • mal de dos
  • problèmes émotionnels
  • mal de crâne / migraines
  • insomnie
  • désordres intestinaux (syndrome du colon irritable, constipation et diarrhée)
  • problèmes menstruels (règles anormalement abondantes ou longues, syndrome prémenstruel)
  • tensions musculaires
  • problèmes du système reproducteur (endometriosis et fibroids)
  • difficultés respiratoires (asthme, bronchite et infections des voies respiratoires récurrentes)
  • sinusites
  • problèmes dus au stress

Le massage Shiatsu est un catalyseur dans le processus curatif. La guérison n’est pas juste quelque chose qui « se produit parfois » – c’est un mouvement continu vers l’harmonie, l’équilibre et l’intégrité.

Contre-Indications du Shiatsu

Tout comme en médecine, il existe des contre-indications en shiatsu.

Elles sont liées surtout aux manipulations dites structurelles. En effet, tout thérapeute qui pratique le shiatsu sait qu’à tout moment, il peut intervenir, et sans danger, pour soulager un patient.

Contre-indications (cette liste n’est pas exhaustive) :

  • Appendicite
  • Cancer
  • Cirrhose du foie
  • Débilité physique extrême
  • Déformation des intestins
  • Fièvre forte suivant un traitement chirurgical
  • Leucémie
  • Maladies contagieuses
  • Occlusion intestinale
  • Péritonite
  • Pleurésie
  • Pyélite
  • Ulcère diodénal
  • Ulcère peptique

Si vous ne rencontrez aucun de ces problèmes, vous pouvez certainement profiter du shiatsu. Lorsque vous fixez un rendez-vous, assurez-vous de ne pas manger un repas lourd avant d’y aller.

Les différents types de massage shiatsu

Il existe de nombreux styles de shiatsu. Le seul dénominateur commun est la pression exercée, comme son nom l’indique.

Les différents types sont identifiés en fonction de leur utilisation des méridiens, des points d’acupuncture et de l’anatomie du patient :

Le shiatsu Namikoshi, qui se rapproche fortement de la réflexologie. C’est la forme la plus répandue dans le monde. C’est avant tout une technique basée sur le toucher.

Les shiatsu Koho et Sei, qui s’appuient sur des méthodes de diagnostiques mélangeant la formation traditionnelle et la médecine moderne.

Les shiatsu Masunaga et Ohashi qui focalisent davantage leur pratique sur le principe du ki.

Le shiatsu myo-énergétique qui se focalise sur la pression des lignes tendino-musculaires.

Le shiatsu macrobiotique qui complète la pratique avec un régime adapté. Il consiste à presser les muscles du patient avec les pieds du praticien.

Le shiatsu holistique qui mixe la pratique japonaise avec la médecine chinoise et indo-tibétaine. Ce style prend en compte le patient dans sa globalité, dans son aspect psychique, somatique et affectif.

En conclusion sur le massage Shiatsu

Le massage shiatsu en tant que type de massothérapie existe depuis des années et il existe différents styles. Certains se concentrent uniquement sur les points d’acupression, d’autres sur le travail général du corps humain et des méridiens, tandis que d’autres mettent en évidence les systèmes de diagnostic tels que le système des cinq éléments. Quel que soit utilisé, vous ne pouvez pas nier le fait qu’ils sont tous basés sur la médecine traditionnelle chinoise.

Le massage shiatsu est davantage une pratique de relaxation liée au bien-être du patient. Elle ne prétend pas remplacer la médecine conventionnelle et se place plutôt dans la catégorie de prévention des maux.

 

Pin It on Pinterest