Massage suédois : Définition, techniques et bienfaits

Le massage suédois, a été créé par un physiologiste suédois nommé Henri Peter Ling, en 1812. Employant une technique bien précise, le massage suédois est devenu la star des spas, car il procure un bien-être et une tonicité immédiats. Ce massage est conçu pour faciliter la circulation d’oxygène dans le sang, augmenter le flux sanguin et détendre les muscles.

Il existe de nombreuses formes de massages : massage amma assis, massage balinais, massage oriental

Mais quels les secrets du massage suédois ?

Le massage suédois, c’est quoi ?

Plus connu sous le nom de « gymnastique suédoise », ce massage apparaît comme dynamique. Il tonifie mais permet aussi une relaxation profonde. Cette technique très populaire aux Etats-Unis et en Europe est un enchaînement de différentes manœuvres : l’effleurage, le pétrissage, la friction et la percussion des parties du corps bien ciblées.

Le but et les avantages du massage suédois

Le massage suédois permet d’augmenter le flux d’oxygène dans le sang et de libérer les toxines qui ont été piégés dans les muscles. Ainsi, le massage suédois favorise fortement la récupération suite à des tensions musculaires. Mais, comment cela devient possible avec cette technique ? Le massage vide simplement les tissus de l’acide lactique, l’acide urique, ainsi que d’autres déchets métaboliques dans le corps. Ainsi, c’est par cette action que le massage suédois permet d’augmenter la circulation sans augmenter la charge cardiaque.

En outre, le massage suédois étire les tendons et les ligaments dans le corps, les gardant souple et souple. il stimule même la peau, y compris le système nerveux, tout en apaisant et en calmant les nerfs eux-mêmes. avec tous ces pouvoirs, le massage suédois permet d’abaisser et de prévenir l’apparition du stress, à la fois physique et émotionnel. Il n’est donc pas étonnant qu’aujourd’hui cette pratique thérapeutique la plus connue soit fortement suggérée dans un programme régulier de gestion du stress.

Histoire

Ce modèle de massage est généralement attribué au maître d’escrime et de gymnastique Per Henrik Ling (1776-1839). Cependant, c’est en fait le praticien hollandais Johan Georg Mezger (1838-1909) qui a adopté des noms français pour définir les mouvements de base du massage comme nous le connaissons aujourd’hui, en tant que massage suédois ou classique. Le terme de système de mouvement suédois a été transposé au système de massage suédois pendant la deuxième moitié du 19ème siècle.

Le système de Ling était le système de mouvement suédois ou système de mouvement gymnastique suédois. Pour cette raison, il a été associé à tort aussi longtemps au massage suédois. En Suède, le terme « massage suédois » ne s’emploie pas.

Différentes techniques de massage suédois

Il existe un certain nombre de techniques, ou essentiellement des coups, impliqués dans la pratique du massage suédois. Un bon thérapeute connaît ces techniques à coup sûr. Voici les techniques de massage couramment appliquées à la plupart des conditions, blessures ou situations:

1. Effleurage

Cette technique se compose de longs mouvements glissants avec les paumes, les pouces et le bout des doigts. Il commence à partir du cou jusqu’à la base de la colonne vertébrale ou de l’épaule au bout des doigts. Ainsi, tous les mouvements ici sont dirigés vers le cœur pour aider le sang et le flux lymphatique.

2. Pétrissage

Caractérisé par des mouvements de pétrissage avec les mains, les pouces et les doigts. Il consiste à soulever délicatement les muscles vers le haut et loin des os, puis de les rouler et de les presser par une pression douce.

3. Friction

Pressions circulaires avec les paumes des mains, des pouces ou des doigts sont les indications courantes de cette technique.

4. Vibration

Cela implique des coups qui secouent ou vibrent le corps. les mouvements impliqués ici sont souvent appelés mouvements « oscillatoires ».

5. Percussion

Souvent associée à un tapotement rapide.

6. Mouvements passifs et actifs

La plupart des mouvements impliqués dans cette technique de massage suédois sont la flexion et l’étirement.

Le massage suédois : comment se déroule une séance ?

Le massage suédois se déroule en général dans le cocon d’un spa, à l’image des massages californiens, car l’un comme l’autre nécessitent une technique bien précise. Une séance dure entre une demi-heure et une heure et demie.

Une musique d’ambiance douce et qui invite à la détente est souvent diffusée dans la cabine. Le massage se pratique sur une personne en sous-vêtements – parfois en version jetable fournie par le centre de beauté. Le client s’allonge sur une table de massage.

Les zones du corps qui ne seront pas massées sont couvertes d’une serviette de toilette – même en cas de cabine chauffée, c’est toujours plus agréable ! Le masseur emploie une huile de massage.

Elle peut être de deux sortes : soit relaxante, soit anti-inflammatoire, pour prévenir les courbatures. Même si la technique est précise, le masseur peut néanmoins adapter son massage selon les besoins et les goûts de son client, que cela soit au niveau de la force des percussions ou du rythme des manipulations.

Outre les percussions, le masseur emploie aussi l’effleurage, le pétrissage, les frictions, le malaxage, le tapotement et la vibration. Toute une panoplie de techniques qui sont ajustées en fonction de la personne massée et de ce qu’elle souhaite. Un massage à la carte !

Massages suédois : pour quels bienfaits ?

Les bienfaits du massage suédois sont d’ordre physique et psychologique :

  • Soulage les douleurs chroniques et aiguës du dos et de l’arthrose du genou.
  • Procure tonus, bien-être, relaxation et souplesse du corps.
  • Facilite le drainage, donc l’élimination des toxines et favoriser ainsi la circulation sanguine.
  • Lutte contre le stress, l’anxiété et la dépression (massage recommandé pour les malades post-opératoires, le personnel hospitalier…).

Explication du massage suédois

Contre-indications du massage suédois

Bien que le massage soit généralement considéré comme tout à fait sécuritaire pour la plupart des individus, il n’est pas toujours sans risque et certaines contre-indications sont à prendre en compte.

Par exemple, quelques études indiquent que le massage peut augmenter la pression artérielle et abaisser le rythme cardiaque et doit être précédé et suivi par une évaluation de ces paramètres pour des patients sensibles à ces modifications.

En cas de troubles circulatoires (phlébite, thrombose, varices), cardiaques (artériosclérose, hypertension, etc.) et diabétiques, il vaut mieux obtenir un avis médical. De plus, vous ne devez pas pratiquer le massage sur le site d’une infection, d’une plaie récente ou en phase de guérison, d’une inflammation aiguë ou d’ecchymoses.

Le massage suédois a un renommé dans le monde entier comme le type le plus communément offert et le plus connu de massage. il sert même de base pour d’autres types de massage occidental, y compris les sports, les tissus profonds et l’aromathérapie.

 

Pin It on Pinterest